Hommage à Marcel Cellier

 


Ion Miu et les tsiganes de Roumanie

Le Mystère des Voix Bulgares




Sandu George: Acc. Ion Miu: Cymbalum Radulescu Cristian: basse Banica Marius: violon




Le Mystère de voix bulgares + Ion Miu Quartet:

di 30 août - Kloten Reformierte Kirche 17h www.konzerttournee.ch

je 3 septembre - Bern YMF Yehudi Menuhin Forum 19h30


Ion Miu et les tsiganes de Roumanie :

ve 4 septembre - Caveau du Château d'Echandens près Lausanne 20h30

Fr. 20.- reservation: 079 410 74 79 ou par email

sa 5 septembre - Lausanne Eglise St-François 17h (entrée libre, culte à 18h)


Le Mystère de voix bulgares

sa 5 septembre - Obstalden Ref. Kirche 19h30

di 6 septembre - Lausanne Eglise St-François 17h

plein tarif: Fr. 45.- AVS, chômeur: 35.- étudiant, enfant: 25.- adhérent: 15.- Tickets




Youtube Ion Miu avec George Sandu à l'accordéon


Emmission Radio RTS du 30 8 2015 de Vincent Zanetti et Alexandre Cellier

L’Ecoute des Mondes (90 min)

Emmission Radio RTS du 26 8 2015 de Vincent Zanetti et Yves Bron


Affiches

4Papillon-HMC.pdf - Mystere_Bulgare_Ion_Miu_Cellier2.jpg

Flyer-Echandens420.jpg - Flyer-Echandens-virtuoses-20.jpg - Flyer-Echandens4x.pdf

Flyer-SaintF-20.jpg - Flyer-SaintF4x.pdf




Marcel & Catherine Cellier


Né à Zurich en 1925 Marcel Cellier décède en 2013 à l’âge de 88 ans et laisse un impressionnant matériel de documents musicaux recueillis pendant 50 ans dans les pays de l’Est. De par ses activités professionnelles qu’il exerce dans ces pays et en mélomane éclairé, il parcourt, avec son épouse Catherine, les villes et les campagnes en suivant les traces de Béla Bartok. Le couple y découvre un riche patrimoine musical qu’il enregistre, photographie et filme. Il révèle ainsi au monde occidental les musiques des Balcans alors enfermées derrière le rideau de fer. Il produit des disques et des CD, réalise des tournées, des émissions de radio (1960-1990), des conférences et il fait connaitre la musique et les instruments de l'Est comme la flûte de pan et Gheorghe Zamfir, le cymbalum de Toni Yordache, le taragot de Dumitru Farcas et la voix humaine des chœurs bulgares. Le succès est mondial et ses enregistrements inspirent des cinéastes tels que Pasolini et Francis Reusser, Sergio Leone, Tarantino, Peter Weir, etc, dont la musique souligne la dramaturgie de certaines scènes. En 2012, le réalisateur suisse Stefan Schwietert consacre le film Balkan Mélodie à Marcel Cellier et à son extraordinaire destin qui le lie aux musiques de l’Est.

A l’occasion des 90 ans de sa naissance, cette tournée suisse illustre les découvertes que cet Homme a su partager avec passion.


Cinémathèque suisse et Radio Suisse Romande

    
    

La Cinémathèque suisse de Lausanne a l’intention de s’associer à l’évènement. En effet, comme mentionné plus haut, d’importants cinéastes ont intégré dans leurs œuvres des musiques recueillies et diffusées par Marcel Cellier.





BALKAN MELODIE

Stefan Schwietert, Film doc 91 min

Marcel Cellier Ambassadeur des musiques des pays de l’est



Me 2 septembre 2015 Lausanne

18h30 Cinémathèque






Radio Suisse Romande RTS


Marcel Cellier, Lutry, 1973 - Foto: © Catherine Cellier

La Radio Suisse Romande conserve une série d’enregistrements d’émissions réalisées par Marcel Cellier. Des journalistes de l’institution entendent participer à cet hommage à travers la diffusion d’archives.



Ion Miu Quartet de Roumanie


Sandu George: Acc. Ion Miu: Cymbalum Radulescu Cristian: basse Banica Marius: violon




Un cheval au galop, une cascade de notes, des étincelles de sentiments ... On le surnomme «le Mozart du cymbalum». Ion Miu est issu d’une dynastie de musiciens tsiganes de Bucarest. Il nous émerveille de ces deux baguettes magiques qu’il frappe avec vigueur ou délicatesse sur les 136 cordes tendues sur une table de bois de résonance. Déjà en 1973, il fascine le public lors de sa tournée avec 20 virtuoses roumains. Cette fois, il sera accompagné de trois maîtres au violon, à l’accordéon et à la contrebasse.

Esprit Frappeur avec Alexandre Cellier (Fantaisies hongroises + vol du bourdon)



Le Mystère des Voix Bulgares


«Beauté de la perfection, perfection de la beauté, c’est entre ces deux exclamations qu’il faut chercher le Mystère des Voix Bulgares» disait Marcel Cellier lors de la publication de leur premier disque en 1975. Un peu sous le choc, les mélomanes sont fascinés par les fameuses dissonances qui deviennent consonantes. Cinq ans plus tard, le succès mondial est au rendez-vous. Le chœur de la Radio/TV adopte le nom «MVB» que Marcel Cellier avait donné à ses émissions Radio consacrées en 1972 déjà au phénomène vocal de Bulgarie. Cette musique archaïque donne accès à un trésor qui remonte à l’antiquité mythologique où Orphée, le poète-musicien, était le prince du peuple de Thrace. Cette tradition diaphonique transmise de bouche à oreille dans les villages a été mise en valeur par le travail subtil des compositeurs contemporains dans une heureuse synthèse que l’on ne retrouve nulle part ailleurs et qui aboutira à la reconnaissance ultime du Grammy Award en 1989.


avec Catherine Cellier à Chexbres 1989


Montreux Jazz Festival 1989


Yanka Roupkina (Montreux Jazz Festival 1989)


Site officiel Mystery of Bulgarian Voices
Grammy Award 3 songs avec Oh Suzana (façon Kurktchisky)





ARCHIVES



Jeune bérgère bulgare. photo © Catherine Cellier



Alexandre Cellier - Ion Miu Esprit Frappeur 2006



Georghe Udila - Ion Miu - Alexandre Cellier YMF Bern 2010





Marcel Cellier et Ulrich Herkenhoff




Ulrich Herkenhoff & Alexandre Cellier Cully 2013




Ion Miu - Alexandre Cellier - Ulrich Herkenhoff  Cully 2010




Alexandre Cellier und Gheorghe Zamfir, 1971 - Foto: © Catherine Cellier



Les gitans jouent pour Catherine et Marcel (1969?)



Marcel Cellier fait écouter le violoniste A. Titrus à Yehudi Menuhin qui en redemande...




Les virtuoses Roumains au Victoria Hall en 1973 avec Ion Miu et Dumitru Farcas (@ Cat Cellier)



Ion Miu Quartet